La mobilisation continue !

Publié le par FCPE Dieppe

Ecole-serr-e.jpgUne salle de classe sera installée sur le pont Ango, samedi 7 février à 10 h 30.

La mobilisation pour maintenir des écoles de Dieppe dans l’éducation prioritaire passe par de nouvelles formes d’interpellation. Réunis à l’hôtel de ville de Dieppe le 4 février, avec Sébastien Jumel, maire et Emmanuelle Caru-Charreton adjointe à l’éducation, une quarantaine de parents d’élèves, enseignants, syndicalistes, ont fait le point sur la situation des écoles dieppoises.

La colère et l’incompréhension persistent face à la surdité de l’État. Aucune proposition n’a été faite pour débloquer la situation de Jules-Michet, Sonia-Delaunay et Vauquelin. De plus, une autre menace se profile à l’horizon avec le risque de nouvelles fermetures de classes. De quoi renforcer la mobilisation de la communauté éducative.

Commenter cet article